Votre compte


Handball- Nationale 2 Masculine- Rhone Eyrieux n’y arrive pas

alt
Mal en point depuis le début de saison, le Handball Rhône Eyrieux a une nouvelle fois coulé face au Martigues Handball (24-37). Les Ardéchois n’ont pas pu rivaliser face à un adversaire supérieur et ils restent bon dernier.

Le début de saison du Hanbdall Rhône Eyrieux est cauchemardesque. Dans une poule de bon niveau, les Ardéchois occupent actuellement la place de lanterne rouge avec sept matchs perdus et un nul en huit journées. En recevant Martigues Handball, un prétendant aux trois premières places, les protégés de Frédéric Rousseau espéraient un déclic. Malheureusement pour eux, le match face aux Provencaux a été bien compliqué. « Ce fut difficile pour deux raisons. La première est que cette équipe était globalement au dessus de nous. Et la seconde parce que nous les avons regardés jouer. Ils nous ont marché dessus » indique le technicien.
Paradoxalement, les dix premières minutes étaient à l’avantage des locaux qui marquaient cinq buts et prenaient les devants. Mais le Martigues Handball revenait à égalité puis inscrivait six buts coup sur coup pour mener onze à six après vingt minutes de jeu. Le début du calvaire pour Rhône Eyrieux. L'entraineur ardéchois regrettait que son équipe ne se soit pas donnée les moyens: « d’habitude, nous perdons mais nous tenons la dragée haute à nos adversaires. Là, non ! Tout ce que nous avions construit sur les matchs précédents, où l’on s’accrochait, est parti en fumée ».

La rébellion s'impose

La belle performance (ndlr: défaite de quatre buts 30-34) réalisée contre le leader La Seyne Var Handball, lors de la précédente journée, n’a donc pas été reproduite. Les Provençaux finissant le match à plus treize (37-24) et enfonçant encore un peu plus les Ardéchois dans les profondeurs du classement. « Nous n’avons pas gagné un match depuis le début d’année, c’est forcément inquiétant. Nous venons d’arriver à ce niveau. Il faudra un autre état d’esprit et se révolter, sinon ce sera problématique et nous connaîtrons une fin de saison difficile » prévient Frédéric Rousseau. Le prochain long déplacement au HB Mougins qui devance le Handball Rhône Eyrieux de cinq points sera capital pour le maintien. Une victoire pourrait enfin lancer la saison de l’entente La Voulte- Beauchastel-St Laurent du Pape. L'entraîneur des bleus et oranges conclut: « nous avons toujours espoir de sauver notre peau. Je le dis depuis le début, il nous manque un petit quelque chose qui nous fera accrocher les équipes à partir de la sixième place. Il faudra gagner le HB Mougins, et surtout retrouver un état d’esprit conquérant. Il faut être ambitieux». Allez quoi les Ardéchois, il faut bien lancer la machine !

François Roos


alt